Projet de la Mare : Préservons notre identité : "une ville à la campagne" !


Le maire sortant prévoit un projet urbain d’envergure autour des « terrains de la mare », situés entre l’avenue de la gare et la rue de la mare.

Pour Alain Hajjaj, il s’agit de « mener une expérience » avec un projet « d’habitat participatif  », concept totalement flou, où un groupe de nouveaux habitants seraient amenés à concevoir, créer et gérer collectivement leur habitat

On croyait le temps des kolkhozes soviétiques terminé… Il semble que la majorité communiste n’a rien retenu des leçons du passé !

Jusqu’à 15 habitations pourraient émerger tout autour de la mare, sur une parcelle qui est pourtant trop petite et que nous souhaiterions au contraire voir protégée ! La Verrière ne doit pas devenir un terrain d’expérimentation ! Elle doit rester une ville à taille humaine !

Si vous nous faites confiance le 23 mars prochain, nous nous engageons à :

• Protéger l’espace de la mare pour en faire un espace de promenade agréable et accessible à tous.

• Stopper l’extension brutale des « Bécannes » (1800 nouveaux logements), ce qui ferait doubler la population ! Pour nous, la rénovation de la gare, déjà trop vétuste pour accueillir les 20.000 usagers quotidiens, est impérative avant de lancer toute nouvelle construction.

• Garantir « l’esprit village » de La Verrière avec des projets harmonieux qui respectent l’identité de notre ville !

LE 23 MARS PROCHAIN, VOTEZ POUR UNE ÉQUIPE QUI PROTÈGE LA VERRIÈRE !